• La nursery

    La nursery

     

    1. Le bébé gorille

    Une femelle ne met au monde son premier petit qu'à l'âge de dix ans et ne procrée envron tous les 4 ans. Le tauux de mortalité des jeunes atteint 40%. Après une gestation de 260 à 300 jours, un unique petit vient au monde. Dans le cas de jumeaux, l'un ou les deux mourront car leur mère ne peut s'occuper de deux petits à la fois.

    A sa naissance, le nouveau né est recouvert d'un petit duvet. Sa peau est rose et il pèse environ 2 kg. Il est très vulnérable et dépend entièrement de sa mère.

    Les liens qui unissent la mère et son petit sont très forts. En cas de décès du petit, la mère refuse d'abandonner le corps et durant des jours elle le traîne avec elle. Pendant une longue période, elle est dépressive comme pourrait l'être une femme qui perd son enfant.

    Ce sont ces détails qui montrent à quel point les gorilles nous ressemblent.

    Le sevrage intervient entre 2 ans 1/2 et 3 ans. A partir de là, la mère le chasse du nid qu'il partageait avec elle chaque soir. Sa vie d'adulte commence.

     

    La nursery

     

    2. Le bébé bonobo

    Après une gestation moyenne de 240 jours, la femelle met au monde un petit d'environ 1.3 kg.

    Le petit dès sa naissance, présente une face noire contrairement au chimpanzé qui lui, a la face claire.

    Le sevrage se fera vers ses 4 ans.

    La reproduction des bonobos est faible à raison d'un petit tous les 5 ans environ.

    La maturité sexuelle intervient chez la femelle et chez le mâle entre 13 et 15 ans. Le petit devient indépendant entre 7 et 9 ans.

    Ce sont les femelles qui s'occupent des petits. Les mâles interviennent peu dans l'éducation des jeunes mais sont là pour protéger le clan.

    Les mâles restent dans leur clan familial tandis que les femelles rejoignent un autre groupe dès qu'elles ont atteint leur maturité sexuelle. Cela évite toute consanguinité.

    Leur longévité est de 40 à 50 ans.

    La nursery

     

    3. Le bébé chimpanzé

    La gestation dure en moyenne 230 jours. La femelle met au monde un petit pesant entre 1.8 et 2 kg. Les jumeaux sont exceptionnels et dans ce cas, l'un des deux meurt généralement au bout de quelques jours.

    Le chimpanzé naît avec une face claire qui foncera au fil des années.

    Comme chez les humains, le nouveau-né est entièrement démuni et sa mère doit pourvoir à l'ensemble de ses besoins. Commence alors la longue période de l'allaitement.

    Il parvient vers quatre mois, à se tenir à califourchon sur son dos.

    A deux ans, le chimpanzé joue bruyamment en compagnie de ses congénères. Il sait trouver sa nourriture dans la nature.

    Les jeunes ne quittent véritablement la protection maternelle qu'à la puberté vers 9 ans.

     

    La nursery

     

    4. Le bébé orang-outan 

    Après 9 mois de gestation, un seul petit naît. La mère s'occupe seul du petit qui pèse environ 1.5 kg. La mère lui procure lait et soins attentifs, quand elle doit se déplacer, elle le porte d'une main.

    La relation entre eux est d'une rare intensité. Il restera agrippé au flanc de sa mère jusqu'à 1 an.

    Le sevrage intervient vers 3 ou 4 mois. Il quitte sa mère vers 1 an 1/2. Jusqu'à 7 ou 8 ans, le jeune reste sur le même territoire que sa mère, lui rendant régulièrement visite. Il vit au sein d'un groupe d'adolescents dans lequel règne la joie de vivre: jeux, chamaillerie, découverte etc...

    A 10 ans, la période de sociabilité cesse. La femelle devient mère. Le mâle voit les attributs de sa virilité apparaitre mais ne pourra féconder qu'à la stérilité du mâle dominant.

    Le taux de reproduction est assez faible ce qui explique la dramatique baisse des populations décimées par le braconnage et la destruction de leur habitat.

     

    La nursery

     

     5. Le bébé gibbon

     Le gibbon n’a qu’un seul petit par portée et ne se reproduit que tous les 2 ou 3 ans seulement. La gestation dure, en moyenne, 220 jours. Les petits naissent totalement dépendants de leur mères, incapables de subvenir à leur besoins. Dès sa naissance, le bébé gibbon s’agrippe au pelage de sa mère et se cramponne en s 'aidant de ses pieds avec laquelle il restera pendant les deux mois suivants.

    L’apprentissage des jeunes se fait en grande partie par l’imitation des adultes. Pour le bébé, il est très important de se cramponner à la fourrure du ventre de sa mère, car celle-ci ne doit pas être gênée dans ses mouvements, ni dans ses déplacements.
    Dès l’âge de un an, le petit gibbon participe à la vie sociale de sa famille.

    C’est alors son père qui prend la relève de son éducation. Il lui apprend surtout à se déplacer seul dans les cimes des arbres par brachiation pour qu’il devienne rapidement autonome.
    À deux ans, il est indépendant et à partir d’environ sept ans (au moment de sa maturité sexuelle), il est en mesure de quitter son milieu familial pour aller à son tour former une famille, avec une partenaire à qui il restera fidèle toute sa vie. Il créera habituellement son territoire proche de celui de ses parents.

     

    La nursery

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :